Hyper-V Failover Cluster ajout de noeuds

Bonjour,

Dans le cadre d’un projet, j’ai dû rajouter deux nœuds à un cluster Hyper-V 2008 R2 déjà existant

.hyperV

Pour cette infrastructure, j’avais utilisé la version Windows Hyper-V server 2008 R2, afin de garantir que personne n’installe d’applications tiers, sur les Hyperviseurs.

C’était également plus simple, pour la gestion des licences, vu que par défaut, cette version a une période de grâce jusqu’en 2146… (Ça laisse de la marge)

Mon premier souci était la gestion des patchs.

Les premiers nœuds ont été installés avant l’arrivée du SP1. J’ai donc repris la même version sans intégration du SP1, de cette manière, on passe par le quasi même processus d’update.

Voici la procédure:

  1. Installation des serveurs.
  2. Configuration IP du réseau de MGMT à l’aide sconfig
  3. Renommer le serveur et intégration dans l’AD.
  4. Activer les fonctions Remote, PowerShell, Remote Desktop et failover cluster
  5. Activer le service MS iSCSI Software Initiator si besoin
  6. Patch Windows avec le SP1 et les updates qui suivent. (comparer les patches avec systeminfo)
  7. Installation de CoreConfigurator (pour se simplifier la vie) http://coreconfig.codeplex.com/CoreConfigurator
  8. Configurer et renommer les interfaces réseaux pour IPStorage, le Heartbeat, le CSV, LiveMigration
  9. Ouvrir les ports réseaux dans le firewall de Windows.
  10. Installation des drivers du constructeur.
  11. Configuration du teaming LACP pour le VM Network (Attention pas de teaming pour les autres réseaux, car ce n’est supporté par Microsoft)
  12. Activation du MPIO pour le software iSCSI initator (exige un reboot)
  13. Présentation et configuration des Targets et LUNs iSCSI
  14. Reboot

Remarque: dès ce moment-là mon OS ne répondait plus correctement, plus de connexion en Remote Admin et PowerShell, le CoreConfigurator était très lent à démarrer. J’avoue avoir perdu beaucoup de temps sur ce point.

Résolution : Le seul moyen de régler ce problème est de faire un test de validation pour l’introduction des noeuds dans le failover cluster existant. Cela permet de présenter les LUN iSCSI aux serveurs et de finaliser le démarrage des services.iSCSI

 

15. Si le test a réussi, introduire les nœuds dans le Failover Cluster et faire les tests de LiveMigration

16. Configurer le binding des cartes réseaux.NetworkBinding2

 

Pas si simple de rajouter des nœuds à un cluster, il y a passablement d’actions à faire et l’ordre, dans lequel on le fait, a son importance.

 

La prochaine version de SCVMM 2012 avec Windows Hyper-V 8 devrait aider à la création d’un cluster et l’ajout de nœuds, en simplifiant passablement de points.

 

Bonne virtualisation.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.