vSphere Replication configuration

Bonjour,

Depuis la version 5.1 de VMware, vSphere Replication est offert pour l’ensemble des licences.

En effet, afin de répondre à une des attaques de Microsoft, ils ont intégré cette solution aux licences de base, afin de permettre un DRP manuel, à moindre coût.

 

Basé sur une technologie intégrée au vMkernel, le vSCSI filter, trace les I / O, et maintien un bitmap en mémoire, des blocs modifiés et écrit dans le ‘’persistent state file’’ (. psf ), posé dans répertoire de la machine virtuelle. Ce fichier ne contient que des pointeurs vers les blocs modifiés. Quand il est temps de répliquer les modifications, un paquet “lightweight delta” (LWD) bundle” est créé, avec les blocs qui ont été modifiés, afin d’être poussé vers le site distant, pour y être intégré dans le vmdk.

 

Une fois de plus, cette solution est assez simple à mettre en place, mais attention, seulement à travers le Web Client de vSphere 5.1

Uniquement les fichiers , .VMDK, .nvram, .vmx and .vmxf seront répliqués, sur le site distant, ce qui ne sera pas le cas des autres fichiers telle que les .vswp files, log files et ISO

On commence par downloader l’ova de vSphere Replication sur le site de VMware.

Pour le pousser sur un datastore, on utilise la fonction ‘’Deploye OVF Template’’.

On suit le wizard

vSphereReplication_install1

 

vSphereReplication_install2

Sélectionnez le datastore

vSphereReplication_install3

La connectivité réseau qui permettra de communiquer avec le vCenter

vSphereReplication_install4

Attention au point 2D, on peut profiter de configurer une IP fixe en utilisant le lien ‘’Show Next’’

vSphereReplication_install4

vSphereReplication_install5

 

vSphereReplication_install7

Un petit récapitulatif…

vSphereReplication_install8

Une fois le wizard terminé, on retrouvera les onglets vSphere Replication dans votre Web Client.

vSphereReplication_install9

Pour la suite, il faut simplement sélectionner les VMs que l’on veut protéger, aller dans le menu contextuel et répliquer.

Dans les configurations avancées, vous pourrez décider d’utiliser les snapshots VSS de Windows et régler le RPO avec un minimum de 15 minutes.

vSphereReplication_install_RTO

Vous pourrez dès lors la mettre en pause, stopper, resynchroniser et finalement récupérer la VM sur le serveur distant.

vSphereReplication_mgmtVM1

 

A noter qu’il y a des problèmes de compatibilité entre la version 5.0 et 5.1 et que si l’on veut rajouter SRM, par-dessus, on va être obligé de redéployer toute l’infrastructure de réplication, car c’est à SRM de manager et déployer les VA de replication.

 

Pour les limitations, maximum 500 réplications par VR Appliance et une seule par vCenter.

vSphereReplicationLimitations

Pour les fonctionnalités supportées:

vSphereReplication_Support

Finalement, pour une architecture multisite, il faut renseigner le vCenter distant, afin de pouvoir répliquer et reprendre la VM, sur l’autre vCenter, mais c’est là que je vous conseille vivement d’utiliser SRM (Site Recovery Manager).

vS_ReplcationArchi

Bonnes réplications !

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.