vSphere 5.5 what’s new

Bonjour,

Contrairement à ce qui était prévu, la version 6 de vSphere , VMware n’a sorti qu’une update mineur avec la version vSphere 5.5.

 

Les nouvelles fonctionnalités proposées ne justifiaient, effectivement pas, une nouvelle version et VMware a peut être décidé de changer son cycle de version, en passant à 3 ans (j’avoue que cela m’arrange pour la partie certification, d’autant que le nombre a explosé, avec les 4 niveaux de certifications VCA (VMware Certified Associate), VCP (VMware Certified Profesionnal), VCAP (VMware Certified Advanced Profesionnal) et finalement VCDX, sur quatre domaines DCV pour le DataCenter, Cloud, EndUser et NV pour la virtualisation du réseau.

CertifMap

Il faut bien trois ans, pour tous les passer, ces examens…

Revenons à notre vSphere 5.5.

Premier point et pas des moindres, refonte du service SSO qui en a fait baver plus d’un (moi le premier…) visiblement ils ont tout simplifier en facilitant la configuration de la DB et en offrant 3 scénarios d’installation :

  • SSO pour 1 vCenter,
  • SSO pour plusieurs vCenter sur 1 site
  • SSO pour du multi site

Il ont également ajouté des outils de diagnostics et dépannages.

L’installation se fait à travers 9 points, dont le renseignement du mot de passe, pour le compte Administrator@vsphere.local et l’indication du nom du site.

Le nouveau service SSO supporte jusqu’à 1000 Hosts / 10,000 Virtual Machines.

L’utilisation en multisite permet la synchronisation des :

  • SSO Users & Groups
  • SSO Policies
  • Identity sources

Le linked mode, toujours existant, quant à lui fera la réplication des :

  • Licences,
  • Rôles
  • Permissions.

Pour les sources d’authentifications, possibilité d’utiliser les utilisateurs locaux, OpenLDAP, et finalement Kerberos, en mode natif, pour une intégration simplifié à l’AD.

Pour la migration du SSO 5.1, la connexion AD en mode LDAP est encore supportée, mais cette fonctionnalité disparaitra, dans la prochaine mouture.

Le Web Client a été amélioré dans le but d’offrir de meilleurs temps de réponse, lors de recherche et gérer de large environnement, sans ralentissement.

La vCenter Appliance a explosé le nombre de hosts et VMs supportés en DB Embedded, avec 100 hosts et 3000 VMs… pas mal non ? Bon y’a encore des limitations, aux niveaux des plugins compatibles et certaines fonctionnalités.

vCenter Multi-Hypervisor Manager supporte maintenant Hyper-V V3 et offre la possibilité de migrer les VM à froid, sur une infrastructure vSphere.

Le vCenter Orchestrator a reçu des modifications et de nouveaux Workflows, afin d’améliorer l’intégration aux produits clouds.

Pour la partie Distributed vSwitch, des fonctionnalités de filtering (ACL) ont été intégrées, pour offrir plus de sécurité et il sera possible d’avoir jusqu’à 32 LAGs par Host avec 22 policy de load balancing LACP.

Pour la partie Haute Disponibilité, VMware a sorti une fonctionnalité très intéressante qui se nomme vSphere App HA. Elle permet de scanner les services d’une VM et d’ajouter un service critique, dans le monitoring de HA. Si ce service venait à tomber, automatiquement, la VM serait redémarrée.

C’est au niveau du stockage que l’on va retrouver les nouvelles fonctionnalités les plus sexy (si j’ose dire…)

La nouvelle version de VMFS offre la possibilité d’avoir des VMDK supérieurs à 2TB, 62TB par VMDK, ça va en intéresser plus d’un…

vSphere replication qui permet de revenir sur plusieurs points dans le temps et une compatibilité avec SDRS et le vSAN.

MPOT

Le vFlash Read Cache, fonctionnalité qui va permettre, à l’aide de disque locaux SSD ou flash Card, de cacher les IO en read. Compatible avec tout type de stockage (VMFS, NFS et RDM)

vflash-architecture

Et finalement le vSAN ou vCloud Distributed Storage qui est la solution SDS (Software Defined Storage) de VMware, qui permet de mettre à disposition un système de stockage partagé à l’aide de pool de disques SSD et traditionnels.

Il faut minimum 3 hyperisors avec chacun la même capacité de disque SSD et SAS ou SATA, que l’on assignera au Pool vSAN.

Pour garantir la résilience, on va configurer une SLA (Profile Driven) sur chaque VM et selon le niveau, les disques seront répliqués, un certain nombre de fois, sur l’ensemble des disques du pool.

vSAN

Les limitations du vSAN sont:

  • Pas de VMDK supérieurs à 2TB
  • Pas de support pour FT, DPM, Storage DRS ou Storage I/O Control

Mais vu que c’est la première mouture, on fait confiance à VMware pour corriger cela rapidement…

Téléchargeable dès le 22 septembre voici le lien: vSphere 5.5

Pour les nouvelles configurations maximums:

  • vSphere 5.5 supporte 320 Physical CPUs par ESXi host (contre 160 PCPU en vSphere 5.1)
  • ESXi host supports 4 TB de mémoire en vSphere 5.5 (contre 2TB en vSphere 5.1)
  • 16 NUMA Nodes par host en vSphere 5.5 (8 NUMA Nodes en vSphere 5.1)
  • 4096 Maximum vCPUs par host ( maximum 2048 vCPUs en vSphere 5.1)
  • Support des cartes réseaux 40 GBps
  • Support de disques virtuelle 62 TB VMDK (contre 2TB VMDK Max en vSphere 5.1)
  • Supports 16 GB FibreChannel end-to-end Support
  • Adaptation du VMFS Heap pour les VMDK de 62TB
  • Virtual Machine Hardware Version 10 en vSphere 5.5 (contre VM HW version 9 en vSphere 5.1)

Bonnes migrations

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.